Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

L’association Memorial dans le collimateur du Kremlin

Audio 19:30
Une vue du Kremlin, à Moscou.
Une vue du Kremlin, à Moscou. Flickr/cc

C’est un symbole de la défense des droits de l’homme qui est aujourd’hui menacé en Russie. L’association Memorial, créée à l’époque de la Perestroika, pour entretenir la mémoire de la répression soviétique saura, le 17 décembre 2014, si elle est sous le coup d’une dissolution. D’après le Kremlin, son organisation administrative n’est pas conforme à la Constitution. A moins que Memorial ne soit considérée comme gênante pour le pouvoir… A Moscou, Etienne Bouche.

Publicité

Et la Russie, dont l’embargo sur les fruits et légumes, n’en finit pas de déstabiliser le marché agricole européen. On a déjà beaucoup parlé du patriotisme des consommateurs en Pologne ou en Belgique, qui espèrent ainsi compenser les baisses d’ exportations. En Bulgarie, les maraîchers ont bien peur de ne pas se relever de ce dernier épisode. La filière était déjà très fragilisée par la concurrence européenne, avec l’embargo russe, c’est le coup de grâce. Reportage à Sofia, de Damian Vodenitcharov.

Bras de fer inédit en Espagne entre la presse et Google. Furieux de l’obligation qui lui était faite de payer pour reproduire les articles, le moteur de recherche a donc préféré fermer son site d’actualité Google News. Tous les journaux européens sont confrontés à ce problème, mais tout le monde ne va pas jusqu'à la confrontation et la rupture. Pour en parler, on retrouve Daniel Vigneron, directeur du site d’information myeurop.info.

Savoir écrire avec un stylo, en lettres cursives, en lettres attachées pour faire simple, est-ce dépassé à l’heure de la tablette, de l’ordinateur et du Smartphone ? Les Finlandais considérés comme les meilleurs de la classe en Europe, le pensent. En 2016, les pleins et les déliés, seront définitivement à ranger du côté des antiquités. Pour rentrer dans la modernité, il suffit de savoir tracer des lettres certes, mais surtout de savoir taper sur un clavier. A Helsinki, Pauline Curtet.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.