Accéder au contenu principal
Priorité santé

Quelle prise en charge pour le retard de croissance intra-utérin ?

Audio 49:30
Echograhie de contrôle à 41 semaines de grossesse.
Echograhie de contrôle à 41 semaines de grossesse. © Cc-by-nc-sa Jackson Latka (flickr)

Le retard de croissance intra-utérin ou RCIU est une des pathologies materno-fœtales les plus fréquentes et complexes à laquelle sont confrontés quotidiennement l’obstétricien et le néonatologiste. Il s’agit d’une complication grave de la grossesse dont le diagnostic est souvent tardif. Chaque année, on compte 80 000 bébés en France qui naissent avec un RCIU. C’est un facteur de risque très élevé de mortalité périnatale, une source importante de déficiences et handicaps dès la naissance, mais aussi au cours de l’enfance et à l’âge adulte. Quelles sont les causes du RCIU ? Comment est-il diagnostiqué ? Quelle est sa prise en charge ? Peut-on le prévenir ?

Publicité

Dr Alexandre Dumont, gynécologue obstétricien à l'Institut de Recherche et de Développement (IRD).
Khady Nakoulima, co-fondatice de Nest, un réseau de cliniques privées dédiées à la Santé de la Femme et l'Enfant à Dakar, Sénégal.
Albane Tresse, porte-parole de la Fondation PremUp.

En fin d’émission, nous faisons un point sur la grève des médecins généralistes qui vient de débuter en France avec le Dr François Wilthien, généraliste à Aubervilliers et vice-président du syndicat MG France.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.