Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

Des noisettes pour les cueilleurs turcs

Audio 19:30
Un enfant à la cueillette des noisettes, dont la Turquie est la plus grande exportatrice.
Un enfant à la cueillette des noisettes, dont la Turquie est la plus grande exportatrice. © Anne Andlauer / RFI

En Turquie, tous les ans, des centaines de familles quittent leur ville pour « faire les récoltes », des tomates aux pommes de terre, des pastèques aux noisettes. Ils prennent la route par familles entières, pendant plusieurs mois, emmenant leurs enfants en âge d’être scolarisés et qui pourtant, souvent, donnent un coup de main aux champs. Des conditions de travail et de vie difficiles, qu’Anne Andlauer est allée constater à Düzce au nord-ouest de l’Anatolie.Rediffusion du 3 septembre 2014.

Publicité

Un campement de travailleurs saisonniers. Toute la famille est là
Un campement de travailleurs saisonniers. Toute la famille est là Anne Andlauer / RFI

Les corbeaux intriguent les ornithologues britanniques. La British Trust for Ornithology a même lancé une étude participative sur le comportement de ces oiseaux noirs à la si mauvaise réputation. Depuis l’été dernier, la population est donc invitée à chausser ses lunettes pour observer attentivement le comportement du volatile dans les grandes villes. Marie Billon.

Le village underground très coloré de Lisbonne.
Le village underground très coloré de Lisbonne. Marie-Line darcy

Quand Lisbonne se cherche une nouvelle jeunesse, en attirant de jeunes créatifs. Derrière le dépôt des trams à l’est de la capitale portugaise, un curieux échafaudage coloré de bus et de conteneurs frappe l’œil des passants : il s’agit de « Village Underground », un espace de travail réservé à de jeunes start-ups. Qu’ils soient artistes ou avocats, les entrepreneurs ont à leur disposition un nouvel espace dont la philosophie tranche avec les bureaux traditionnels. Reportage Marie Line Darcy.

Chroniques Jeunes avec Eve Minault: ces drôles de drogues récréatives qui ne font pas rire.

Sortir au Musée d’Art contemporain de Castille et Leon où 120 artistes espagnols jettent un regard très critique sur le passé colonial de leur pays. Jusqu’au 6 janvier 2015.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.