Accéder au contenu principal
Invité Afrique

L’opposant équato-guinéen Severo Moto dénonce une «CAN Ebola»

Audio 05:08
Severo Moto, le président du Parti du progrès en Guinée équatoriale.
Severo Moto, le président du Parti du progrès en Guinée équatoriale. AFP PHOTO / Javier Soriano

La Guinée équatoriale vient d'organiser la dernière Coupe d'Afrique des nations de football et les instances sportives internationales remercient le président Obiang Nguema d'avoir organisé cette compétition en un temps record. Mais qu'en pense l'opposition équato-guinéenne ? Sur place, plusieurs opposants ont été emprisonnés pour avoir osé critiquer cette organisation. Severo Moto, le président du Parti du progrès, en exil à Madrid, opposant historique au président, dénonce lui aussi une « CAN Ebola ».

Publicité

« Il faut savoir que le Maroc a dit "non" à la CAN, les autres pays africains importants ont dit "non" à la CAN, parce qu'il y a beaucoup de problèmes avec Ebola. Je ne sais pas comment Obiang [Nguema] a eu la volonté de dire oui. Peut-être parce que le pays est petit. Mais surtout, il a eu 80 millions de la part de la FIFA ou de la CAF [Confédération africaine de football], ça veut dire qu'Obiang joue toujours avec l'argent. »

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.