Accéder au contenu principal
Accents d'europe

La difficile intégration des réfugiés en Croatie

Audio 19:30
Reda, jeune Tunisien de 33 ans, fait connaître la cuisine de son pays, lors d'un festival culturel à Zagreb pour nouer le dialogue avec les Croates et combattre les préjugés sur les migrants.
Reda, jeune Tunisien de 33 ans, fait connaître la cuisine de son pays, lors d'un festival culturel à Zagreb pour nouer le dialogue avec les Croates et combattre les préjugés sur les migrants. okus-doma.hr

Pour de nombreux migrants, la Croatie est un pays de transit sur la route de l’Europe occidentale. Originaires majoritairement d’Afghanistan, de Somalie, de Syrie ou d'Irak, certains y restent, par hasard ou par choix. Rares sont ceux qui peuvent décrocher le statut de demandeurs d’asile, qui leur permet d’être hébergés et de recevoir une petite somme d’argent pendant deux ans. Mais, dans un pays où le taux de chômage dépassait 16% en 2014, le quotidien est souvent fait de petits boulots et de chômage. Le reportage de Jelena Prtoric.

Publicité

Le navire "Ezadeen", vendredi 2 janvier.
Le navire "Ezadeen", vendredi 2 janvier. AFP/ HO

Bateaux poubelles. Au tournant de l'année 2014/2015, à quelques jours d’intervalle, des centaines de réfugiés, en majorité syriens, arrivaient sur les côtes italiennes à bord de deux navires marchands hors d’âge. Deux bateaux poubelles, l’Ezerdeen, une barcasse de 49 ans prévue pour le transport du bétail, et le Blue Sky M, 38 ans ; Prix du billet : entre 4 et 8000 dollars. Les passeurs n’ont eu que l’embarras du choix pour trouver un navire, car selon Jacky Bonnemain, de l’association française Robin de Bois, qui suit de près la carrière de ces bateaux, 100 à 200 navires hors d’âge et à l’identité trouble croiseraient en méditerranée.

Le cinéma géorgien, si riche et si novateur pendant toute l’époque soviétique, serait-il en train de renaître de ses cendres ? Oui, si on en croit le succès de plusieurs longs-métrages dans les festivals internationaux. Et notamment le « Mandarines » de Zaza Ourouchadzé, qui sera en lice pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère, ce 22 février 2015 à Los Angeles. Cette nouvelle génération de cinéastes est animée par un immense besoin de parler, enfin, des terribles années 1990, des lendemains de l’indépendance, qui ont rimé avec la guerre, le séparatisme, le chaos. Régis Genté.

Plus d’un million de vues sur Youtube, le succès vient sur le tard pour cette grand-mère bavaroise, qui fait aussi un tabac dans les maisons de retraite ! Pauline Curtet à Munich.

Chronique musique. José Gonzales. Vestiges and Claws, par Vincent Théval.
 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.