Accéder au contenu principal
Éco d'ici éco d'ailleurs

Quelle présidence pour la Banque africaine de Développement?

Audio 49:30
Le bâtiment de la BAD, la Banque africaine de Développement, à Abidjan.
Le bâtiment de la BAD, la Banque africaine de Développement, à Abidjan. RFI / Matthieu Millecamps

Eco d’ici Eco d'ailleurs s’intéresse cette semaine à la Banque africaine de Développement, à l'occasion de l'élection de son nouveau président. Le Rwandais Donald Kaberuka passera définitivement la main, début septembre, après deux mandats de cinq ans. L'élection de son successeur aura lieu la semaine prochaine à Abidjan, à l'occasion de l'Assemblée générale annuelle de la banque. Il y a huit candidats : la Cap-Verdienne Cristina Duarte, l’Ethiopien Sufian Ahmed, le Malien Birama Boubacar Sidibé, le Tchadien Kordje Bedoumra, le Nigerian Akinwumi Adesina, le Sierra-leonais Samura Kamara, le Tunisien Jalloul Ayed et le Zimbabwéen Thomas Zondo. L'enjeu est important parce que la BAD est une des institutions les plus prestigieuses du monde économique et financier africain, et que l'Afrique est à un tournant de son histoire économique, entre sous-développement et émergence. Pour évoquer ces questions, deux invités au micro de Jean-Pierre Boris : Etienne Giros, président délégué du CIAN, le Conseil des investisseurs en Afrique noire et l’économiste Gilles Dufrénot, professeur à l’Université Aix-Marseille, ancien conseiller à l’Uemoa.

Publicité

Quelle est l'importance de la Banque africaine de Développement dans le contexte africain ? La question est posée à Paul Derreumaux, qui a fondé et dirigé la Bank of Africa, une banque privée.

L'importance de la BAD dans le contexte africain : explications de Paul Derreumaux

Au Mali, Hélène N’Garnim-Ganga, la représentante-résidente de la BAD fait le point sur les actions de la Banque Africaine de Développement. Propos recueillis pour Eco d'Ici Eco d'ailleurs par David Baché.

Les activités de la BAD : explications d'Hélène N’Garnim-Ganga

On a beaucoup vanté l'action de la BAD, mais elle a quand même quelques défauts. On parle par exemple souvent de sa lenteur à traiter les dossiers. Lenteur confirmée par la représentante-résidente à Bamako Hélène N’Garnim-Ganga, au micro de David Baché.

Les pesanteurs de la BAD selon Hélène N’Garnim-Ganga

La Banque africaine de Développement occupe une place croissante dans le monde économique africain. Elle suscite beaucoup d'appétit. Certains des candidats sont passés par Paris pour faire campagne et Ablaa Jounaïdi les a rencontrés.

Les candidats à la présidence de la BAD en campagne à Paris

Il y a au total huit candidats à la présidence de la BAD. Sept hommes, le Nigerian Akinwumi Adesina, le Tunisien Jalloul Ayed, le Malien Birama Sidibé, le Tchadien Kordjé Bedoumra, l’Ethiopien Sufian Ahmed, le Sierra-leonais Samura Kamara, le Zimbabwéen Thomas Zondo, et une femme, la Cap-Verdienne Cristina Duarte qu’Ablaa Jounaïdi a jointe au téléphone.

La Cap-verdienne Cristina Duarte au micro d'Ablaa Jounaïdi

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.