Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Mathieu Pellerin: le président malgache n'a pas eu de majorité durable

Audio 05:33
Mathieu Pellerin.
Mathieu Pellerin. www.ifri.org

C’est un camouflet pour le président malgache Hery Rajaonarimampianina. Mardi 26 mai, les députés ont voté sa destitution à une très large majorité. Inefficacité, haute trahison, violation grave de la Constitution… voilà les raisons avancées pour justifier cette motion. La Haute Cour constitutionnelle va désormais devoir statuer. Mais en attendant, quels enseignements faut-il en tirer ? Mathieu Pellerin, chercheur à l’Institut français des relations internationales (Ifri) et spécialiste de Madagascar répond aux questions de Florence Morice.

Publicité

« Le président malgache est dans l’incapacité de consolider une majorité parlementaire depuis un an et demi. […] Donc, il a été obligé de reconstituer ex nihilo un semblant de majorité, mais avec des alliances qui n’étaient absolument pas durables et très conjoncturelles. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.