Accéder au contenu principal
Invité du matin

Harlem Désir: ces écoutes sont «inadmissibles, inamicales, inutiles»

Audio 08:20
Harlem Désir.
Harlem Désir. RFI

François Hollande s’est entretenu par téléphone avec Barack Obama, hier, mercredi 24 juin, sur l’affaire des écoutes de la NSA. L’Elysée a publié un communiqué à l’issue de cet entretien : « Cet échange a été à l’occasion d’une mise au point sur les pratiques qui doivent gouverner les relations entre alliés, en matière de renseignement ». La réaction des autorités françaises est-elle à la hauteur de la gravité des faits ? Harlem Désir, le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes répond aux questions de Frédéric Rivière.

Publicité

« Ces écoutes sont inadmissibles, inamicales et inutiles. Il ne devrait y avoir qu’une seule priorité entre alliés, concernant le renseignement, c’est la sécurité et la lutte contre le terrorisme. Nous avons donc besoin de coopération et non pas de surveillance des conversations des dirigeants de pays démocratiques. [...] Il y a des engagements qui ont été pris. Ils doivent être respectés par les Etats-Unis. »


NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.