Accéder au contenu principal
Reportage international

Pristina refuse de créer un tribunal pour juger les crimes de l'UÇK

Audio 02:30
Les partisans de l’UÇK manifestent régulièrement dans les rues de Pristina pour marquer leur soutien aux commandants de l’Armée de libération du Kosovo.
Les partisans de l’UÇK manifestent régulièrement dans les rues de Pristina pour marquer leur soutien aux commandants de l’Armée de libération du Kosovo. AFP PHOTO / ARMEND NIMANI

Vendredi 26 juin, le Parlement du Kosovo rejetait les amendements constitutionnels qui devaient permettre la création d'un tribunal spécial chargé de juger les crimes imputés à l'Armée de libération du Kosovo (UÇK), durant la guerre de 1999 contre le régime de Slobodan Milošević. Désormais, la responsabilité de créer ce tribunal reviendra au Conseil de sécurité des Nations Unies. C’est un désaveu pour le gouvernement de Pristina, mais aussi pour les diplomaties occidentales.

Publicité

A écouter en entier dans Accents d'Europe à 19h40 heure de Paris.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.