Accéder au contenu principal
Invité Afrique soir

«L’Afrique, le continent le plus affecté par le changement climatique»

Audio 04:31
Un fermier  récolte  le rooibos, un thé sans caféïne que seuls les Sud-africains cultivent mais ces derniers craignent que le changement climatique détruisent le rooibos qui devient de plus en plus rare.
Un fermier récolte le rooibos, un thé sans caféïne que seuls les Sud-africains cultivent mais ces derniers craignent que le changement climatique détruisent le rooibos qui devient de plus en plus rare. AFP/NATHALIE BARDIN

Par Laure BroulardLe président béninois Thomas Boni Yayi a réaffirmé ce mardi, lors de sa visite à l'Elysée, l'engagement des pays africains dans la préparation de la conférence sur le climat. Il a insisté sur l'adaptation aux changements climatiques, un véritable défi pour l'Afrique. Aissatou Diouf est chargée de plaidoyer sur le climat au sein de l'association sénégalaise ENDA. Elle fait le lien entre les initiatives des communautés sur le terrain, et les consultations au niveau international. Pour elle, le principal enjeu de l'adaptation aux changements climatiques est le financement. C'est aussi une formidable opportunité pour le continent africain.

Publicité

« Aujourd’hui, l’Afrique est le continent qui pollue le moins est qui est le plus impacté par le changement climatique. Donc au nom de la solidarité internationale et du fait qu’historiquement ce continent n’est pas responsable des changements climatiques, nous attendons et espérons enfin que les pays qui polluent le plus vont prendre leur responsabilité. Mais on ne sait pas combien d’argent on aura pour faire face au changement climatique et cela peut poser énormément de problème sur le long terme. »

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.