Accéder au contenu principal
C'est pas du vent

2. Enfin un Observatoire international des fleuves!

Audio 26:30
Sur les rives du Yangtsé.
Sur les rives du Yangtsé. Reuters / Aly Song

Le Nil, l’Amazone, le Yangtsé et la Volga… chaque continent a ses grands fleuves. De leur source à la mer dans laquelle ils finissent leur course, ces chemins d’eau structurent les paysages et l’activité humaine. Grâce à l’irrigation, l’agriculture se développe, les marchandises naviguent d’un port à l’autre et la puissance de leur débit -quand c’est possible- fournit de l’énergie. Ces écosystèmes majestueux mais fragiles sont confrontés aujourd’hui aux pollutions et aux changements climatiques, mais ils sont aussi une partie de la solution. D’où l’idée de créer un observatoire des initiatives internationales pour l’avenir des grands fleuves.

Publicité

Pour en savoir plus :

Invités
:
- Elisabeth Ayrault, présidente de la Compagnie Nationale du Rhône qui a créé cet observatoire
- Eric Orsenna, économiste, écrivain membre de l’Académie française et président de l’Observatoire
- Tamsir N’Diaye, directeur général de la Société de gestion du Barrage de Diama au Sénégal
- Daniel Dagenais, vice-président des opérations du port de Montréal au Québec.
 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.