Accéder au contenu principal
Mémoire d'un continent

Histoire et mémoire: Léopold II et les mains coupées du Congo

Audio 19:30
«Il pleut des mains sur le Congo», de Marc Wiltz.
«Il pleut des mains sur le Congo», de Marc Wiltz. Editions Magellan

Imaginez que vous ayez envie de manger du chocolat dans une chocolaterie belge d’aujourd’hui. On vous présentera sans doute des barres de chocolat sous la forme de mains coupées ! Une fantaisie de l’artisan boulanger ou pâtissier ? Non, bien sûr ! C’est l’expression, aujourd’hui, d’un des drames les plus atroces de la colonisation en Afrique : des mains coupées mais aussi par milliers, des centaines de milliers de mains coupées, des vies détruites, des millions de victimes disparues en moins de 30 ans de 1885 à 1908. Ces mains coupées, c’est la marque déposée de Léopold II, le roi des Belges, dans le fameux « Etat Indépendant du Congo », aujourd’hui R. D. Congo. Face aux violences qui continuent de décimer ce pays, comment gérer la mémoire de ces atrocités aujourd’hui ? Avec Marc Wiltz (Il pleut des mains sur le Congo, éditions Magellan, 2015).

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.