Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Mitterrand avait une «vision des intérêts de la France en Afrique»

Audio 05:15
Philippe Marchesin.
Philippe Marchesin. Photo : Pascouché/CC/Wikimedia Commons

A l’occasion des vingt ans de la mort de François Mitterrand, Philippe Marchesin, coordonnateur d’un numéro de la revue Politique Africaine sur Mitterrand et l’Afrique et maitre de conférences à l’université Paris-I, revient sur la politique africaine du président socialiste. Il répond aux questions de Laura Martel.

Publicité

« Dès le départ, il y a cette vision conservatrice, peut-on dire, de la politique africaine de la France. On a souvent dit que Mitterrand avait suivi les dirigeants de la droite, notamment De Gaulle, mais on pourrait également dire que De Gaulle qui a suivi Mitterrand. Le Mitterrand ministre de la France d’Outre-Mer, de 1950-51, qui dès cette époque-là, précise bien le cadre de la politique africaine de la France avec une défense des intérêts français dans les pays d’Afrique francophone. […] François Mitterrand dira “Il n’y a pas de hiatus dans la politique africaine de la France” avant mai 1981 et après. Et il précisera “il y a un changement de méthode mais non d'objectif” ».

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.