Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

Bus sans chauffeurs: une première en Grèce

Audio 19:30
Jusqu'au mois de mars 2016, le bus autonome circule à 20km/h sur une voie dédiée.
Jusqu'au mois de mars 2016, le bus autonome circule à 20km/h sur une voie dédiée. RFI/Charlotte Stievenard

Des minibus sans chauffeur en plein centre ville : c'est une première en Europe et cela se passe dans la ville grecque de Trikala, qui mise depuis plusieurs années sur l'innovation pour se développer. Une expérimentation menée dans le cadre du projet européen CityMobil2. Il rassemble 45 partenaires, des universités, des entreprises, des municipalités et des centres de recherche. Le bus circule au milieu des vélos et sur une voie créée spécialement à côté des voitures. Un reportage de Charlotte Stiévenard.

Publicité

Blackstar, un titre quasiment prémonitoire. L’homme tombé des étoiles, David Bowie, vient de s’éteindre quelques jours seulement après la parution de son dernier opus, un album attachant, difficile parfois, alternant titres fleuve de 10’, free jazz et tube pop, toujours avec cette voix et cette patte inimitables. David Bowie, un artiste qui jusqu’à ses 69 ans a accompagné son époque tout en déjouant les pronostics de la mode. En Angleterre, son pays d’origine, le choc est à la hauteur de sa popularité, comme l’a constaté Marie Billon, ce lundi 11 janvier 2016, dans les rues de Londres.

Pour un livre lu, une réduction de peine : c’est l’une des mesures prévues par la nouvelle loi pénale qui se met progressivement en place en France. Une mesure adoptée grâce à l’action de l’association « Lire pour en sortir ». Soutenue par le Secours catholique, elle mène depuis 6 mois une expérimentation pilote dans une des prisons de l’est de la France, à Châlons-en-Champagne. Son objectif : encourager les personnes incarcérées à lire et à faire du temps de la détention un temps utile à la réinsertion. Reportage d’Anna Piekarec.

En Italie, des prisonniers viennent de leur côté de publier leur premier livre audio, à destination des enfants. Son titre, tout un programme,« Contes en liberté ». Cela se passe à la prison d’Ancône, dans le centre du pays. Cécile Debarge.

Des prisonniers très savants. Pas sûrs que ces détenus-là aient vraiment la fibre littéraire ni même scientifique. Et pourtant, dans les prisons en Roumanie, on assiste à une inflation de publications scientifiques. Explication de Jonas Mercier.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.