Accéder au contenu principal
Invité Afrique soir

Rapport de l'IGAD sur le trafic d'êtres humains: un constat accablant

Audio 04:29
Des migrants dans un bateau de la marine italienne, après une opération de sauvetage en mer.
Des migrants dans un bateau de la marine italienne, après une opération de sauvetage en mer. REUTERS/Marina Militare

C'est un rapport glaçant qui a été publié mardi par l'Autorité intergouvernementale pour le Développement, l'IGAD, une organisation régionale regroupant huit pays d'Afrique de l'Est. Une enquête sur les filières de trafic d'êtres humains entre l'Afrique subsaharienne et la Méditterranée. Les victimes de ce trafic sont des Somaliens, des Ethiopiens, plus rarement des ouest-africains, mais surtout des Erythréens, tous candidats au passage vers l'Europe. Ce sont eux qu'on retrouve à la dérive au large de l'île italienne de Lampedusa. Le rapport raconte les épreuves qu'ils doivent traverser avant d'embarquer, pour le plus grand bénéfice de certains trafiquants. Pour en parler, l'auteur de l'enquête, Matt Bryden, directeur de la société de consulting Sahan (un think-tank basé à Nairobi), est au micro d'Anthony Lattier.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.