Accéder au contenu principal
Vous m'en direz des nouvelles !

Adam Thirlwell, les plaisirs de la candeur

Audio 49:30
Couverture du roman d'Adam Thirlwell «Candide et lubrique».
Couverture du roman d'Adam Thirlwell «Candide et lubrique». Editions de l'Olivier

La prestigieuse revue littéraire britannique Granta l’a désigné deux fois, comme l’un des meilleurs jeunes romanciers de Grande-Bretagne. La première fois, il n’avait même pas encore publié de roman, c’est dire si sa réputation est établie. Son premier roman s’intitulait « Politique », il a été traduit en 18 langues, et lui a donné une réputation à la fois facétieuse et subversive. Erudit, mais aussi un peu loufoque, bref toujours surprenant, Adam Thirlwell est à la fois complètement anglais et parfaitement francophone. Son nouveau roman s’intitule « Candide et lubrique ». Il est paru aux éditions de l’Olivier, dans une traduction de Nicolas Richard.Au menu de ce Café Gourmand, Daphné Gastaldi part au Festival du Film et Forum International sur les Droits Humains à Genève. Maysa Costache visite à Chambéssy, en Suisse, l'exposition de la plasticienne Adèle d'Affry, duchesse de Castiglione, dit Marcello. Sophie Torlotin raconte la grande épopée de Picsou en bande dessinée, parue en France, aux éditions Glénat. Enfin, Carmen Lunsmann nous fait découvrir la musique symphonique de l'Orchestre des Objets Trouvés qui fait résonner bouteilles, tuyaux et tourniquettes à l'Olympia. 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.