Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Le point sur le programme français d'Appui à la coopération transfrontalière au Sahel

Audio 05:21
Vice-amiral d’escadre Marin Gillier, responsable du programme ACTS.
Vice-amiral d’escadre Marin Gillier, responsable du programme ACTS. © Ministère de la Défense

L'institut des hautes études de défense nationale français, tient en ce moment à Paris (du 19 au 26 mai), son Forum sur le continent africain, le FICA. Cette année les réflexions portent sur la lutte contre le terrorisme. L’occasion de faire le point sur un programme lancé en février 2015 par l’armée française, le programme ACTS, d’Appui à la coopération transfrontalière au Sahel. Il s’agit d’assoir la sécurité en soutenant les activités économiques dans la région du Liptako-Gourma, à cheval sur le Mali, le Nigeret le Burkina Faso. Les premières missions exploratoires ont eu lieu en février.L’Amiral Marin Gillier, en charge de ce programme, répond aux questions de Gaëlle Laleix.

Publicité

« Il s’agit d’aider le Mali, le Niger et le Burkina Faso à se réapproprier leurs espaces frontaliers dans l’optique sécuritaire [...] De proposer aux populations de développer des ressources, de s’enrichir à partir des transits de matériaux, des richesses en tous genres dans ces espaces frontaliers. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.