Accéder au contenu principal
7 milliards de voisins

Les écoles de codeurs «made in Africa»

Audio 49:30
Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron visite l'école 42, le 27 octobre 2015, un lieu pionnier pour l'apprentissage du code informatique, créé par l'homme d'affaires Xavier Niel.
Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron visite l'école 42, le 27 octobre 2015, un lieu pionnier pour l'apprentissage du code informatique, créé par l'homme d'affaires Xavier Niel. REUTERS/Benoit Tessier

Les écoles africaines forment chaque année de bons codeurs, et les débouchés offerts par ces formations sont nombreux. Cependant, face aux besoins actuels, il n’y en a pas assez. Des écoles de code françaises formant aux métiers de l’Internet ont donc décidé d’ouvrir leurs portes sur le continent africain. Elles formeront de nouvelles générations de futurs entrepreneurs du web, experts en télécommunications, développeurs d’applications sur mobile, ou encore consultants pour des entreprises désireuses de pénétrer le marché numérique africain…

Publicité

- Johanna Niedzialkowski, responsable essaimage international de Simplon.co

- Camille Agon, cofondatrice deWe Think Code, première franchise de l’Ecole 42, école française d’informatique privée

- Thierry Barbaut, expert du numérique sur le continent et gérant du cabinet de conseil Stratégie Afrique & Info-Afrique.com

- Kelly Adediha, cofondateur de TechofAfrica.com, plateforme qui se donne pour mission de présenter les différentes initiatives des acteurs africains des Technologies de l’Information et de la Communication, et auteur de l’article « Le Monde, il existe déjà des codeurs professionnels made in Africa ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.