Accéder au contenu principal
Reportage France

Les migrants de retour aux Jardins d'Eole

Audio 02:27
Les Jardins d'Eole étaient déjà occupés par les migrants avant leur expulsion l'an dernier. Cliché pris le 17 juin 2015.
Les Jardins d'Eole étaient déjà occupés par les migrants avant leur expulsion l'an dernier. Cliché pris le 17 juin 2015. AFP/Thomas Oliva

La maire de Paris a annoncé mardi 31 mai 2016 la création d'un camp de réfugiés aux normes humanitaires dans la capitale. Près d'un an jour pour jour après l'évacuation du camp de La Chapelle où vivaient plusieurs centaines de migrants. Un an après, Paris reste un objectif pour ces exilés ayant fui leur pays. De camps de fortune en camps de fortune, du lycée Jean-Quarré, à la Halle Pajol, ils sont aujourd'hui entre 300 et 800 à vivre près des Jardins d'Eole, dans le nord de Paris, dans des conditions de vie extrêmement précaires.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.