Accéder au contenu principal
Reportage France

Mézin, un village qui accueille le handicap psychique

Audio 02:32
La place de l'église de Mézin, en France.
La place de l'église de Mézin, en France. JC Allin / Wikimedia Commons

Dans le Lot-et-Garonne, le village de 1 500 habitants Mézin a fait le choix d'accueillir les plus vulnérables. Ainsi des personnes handicapées psychiques ont redonné vie à la commune à travers une activité professionnelle dans des commerces qui ne trouvaient pas de repreneurs.Handicap psychique et emploi ont longtemps été considérés comme incompatibles. Si le travail protégé a apporté une réponse, les établissements spécialisés qui accueillent exclusivement des personnes handicapées psychiques restent encore rares. L’aventure de l’établissement et service d’aide par le travail (ESAT) de Mézin dans le Lot-et-Garonne fait donc figure d'exeption.

Publicité

A lire aussi :
«Pas si fou - Quand un village accueille le handicap psychique», de Laetitia Delhon. Entretien avec Alain-Paul Perrou. Presses de l’EHESP.


<i>Pas si fou. Quand un village accueille le handicap psychique», </i>de Laetitia Delhon.
<i>Pas si fou. Quand un village accueille le handicap psychique», </i>de Laetitia Delhon. DR

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.