Accéder au contenu principal
C'est pas du vent

Ethiopie : Dallol, un site naturel à protéger d’urgence (2)

Audio 26:30
Région géothermique de Dallol, dépression de Danakil, en Ethiopie.
Région géothermique de Dallol, dépression de Danakil, en Ethiopie. Getty Images/Stocktrek Images/Richard Roscoe

Au nord de l’Éthiopie, au fond du rift africain, un dôme de sel boursouflé de geysers, de sources chaudes, de lacs acides, de concrétions soufrées bordant des vasques d’un vert fluorescent, surgit d’une plaine surchauffée. Le site hydrothermal de Dallol est le fruit de l’interaction entre les eaux salées de la mer Rouge, du ruissellement et la chaleur d’une poche magmatique, située sous 2 000 mètres de sel. Longtemps isolé par les guerres, Dallol n’a été que très peu étudié. Pour la première fois, une équipe scientifique pluridisciplinaire internationale a décidé d’explorer ce site unique au monde. Dallol réunit, en effet, les conditions les plus extrêmes sur Terre (aridité, température, salinité, acidité), et ressemble à ce que pouvait être notre planète, il y a 3,5 milliards d’années, quand la vie est apparue. Or, ce patrimoine géologique et biologique est aujourd’hui menacé par l’exploitation de la potasse.(Rediffusion du 5 juin 2016).

Publicité

Invités :
- Le réalisateur et photographe Olivier Grünewald et Purificación López-García, chercheuse au CNRS, microbiologiste spécialisée en environnements extrêmes et coordinatrice scientifique du projet.

Pour soutenir le projet : cliquez ici.
 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.