Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

Une agriculture qui respecte la terre et les humains

Audio 19:30
© Johanna Häger

Créée dans les années 70 par les Australiens Bill Mollisson et David Holmgren, la permaculture est une démarche, une philosophie, qui repose sur trois axes éthiques : prendre soin de la terre, de l’humain, et partager équitablement. Elle vise donc à créer des lieux de vie autosuffisants, respectueux de l’environnement et des êtres vivants. Si la permaculture est longtemps restée confidentielle, elle commence à se développer en Allemagne, et de plus en plus d’exploitations agricoles en suivent les principes. Reportage de Déborah Berlioz dans une de ces fermes près de Berlin.

Publicité

Avec le soutien de l'Union Européenne/Direction générale de l'Agriculture et du Développement rural de la Commission européenne. 

Johanna Häger sur sa ferme en permaculture, non loin de Berlin.
Johanna Häger sur sa ferme en permaculture, non loin de Berlin. Rfi/Déborah Berlioz

En France, l’organisation Ferme d’avenir, entre autres, défend elle aussi une agriculture respectueuse de la nature et des êtres humains. Son président, Maxime de Rostolan, applique lui-même les principes de permaculture sur sa ferme. Une pratique urgente à mettre en œuvre selon lui.

Narva, dernière ville estonienne avant la frontière russe est l'objet de toutes les attentions, depuis le rattachement de la Crimée à la Russie. Car près de 97% des habitants de la ville sont russophones. Les autorités multiplient les programmes et les investissements en direction de cette communauté. Le reportage de Cécile Debarge.

Il y a dix jours, la capitale macédonienne connaissait un violent épisode sismique. Le 11 septembre, un tremblement de terre de 5,3 sur l'échelle de Richter a secoué Skopje, et les répliques se sont poursuivies jusqu'au lendemain soir. Cinquante ans après le dernier grand tremblement de terre qui a détruit la ville, les habitants s'inquiètent. Simon Rico.

Chronique jeunes. La création annoncée d’un corps européen de solidarité. Il devrait permettre à près de 100.000 jeunes bénévoles de se rendre utiles d’ici 2020, là on l’on aura besoin d’eux. Eve Minault.

Telegram

Avec la recrudescence des attentats en Europe, l’application téléphonique Telegram fait l’objet de critiques de la part des services antiterroristes, notamment de la DGSI en France. L’application, sur laquelle sont échangés dix milliards de messages par jour, a été identifiée comme un moyen de communication prisé des nébuleuses islamistes. Elle a été créée par Pavel Dourov, un Russe farouchement libertarien. Étienne Bouche.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.