Accéder au contenu principal
Chronique des matières premières

Les sanctions chinoises épargnent le charbon nord-coréen

Audio 01:47
La Chine est un gros consommateur de charbon.
La Chine est un gros consommateur de charbon. AFP

La Chine importe des quantités record de charbon nord-coréen, pourtant soumis aux sanctions de Pékin.

Publicité

Les sanctions chinoises épargnent le charbon nord-coréen. Pékin s'était pourtant engagé à interdire les importations de charbon, d'or, de terres rares et de fer en provenance de Corée du Nord, il y a six mois. Il s'agissait pour la Chine de s'aligner sur la décision du Conseil de sécurité de l'ONU, à savoir empêcher les revenus d'exportation de Pyongyang de financer son programme nucléaire.

Mais il semble que la résolution du gouvernement de Pékin ait beaucoup molli depuis le printemps. Loin de diminuer ses importations de charbon nord-coréen, la Chine les a augmentées et de 11% cette année. Le mois dernier a même été record, avec 2 millions de tonnes et demie de charbon acheté à la Corée du Nord !

Il faut dire que l'ONU a laissé aux pays partenaires de Pyongyang la libre appréciation de l'usage, militaire ou non, des revenus commerciaux du pays totalitaire. Des exemptions sont prévues pour préserver les moyens de subsistance de la population nord-coréenne.

Or la Chine représente en valeur 90% des échanges de la Corée du Nord, et à 40%, il s'agit de charbon.

Mais Pékin recourt avant tout de manière croissante au charbon nord-coréen pour combler la pénurie immédiate de combustible en Chine - les autorités chinoises n'avaient pas prévu que des inondations succéderaient au ralentissement des mines chinoises qu’elles avaient elles-mêmes imposé. Difficile alors pour la Chine de résister à l'approvisionnement nord-coréen, il est de grande qualité, et son prix est imbattable. La Corée du Nord peut fournir de l'anthracite, un charbon de très haute teneur, à 45 dollars la tonne, quand l'anthracite russe coûte 70 dollars et le charbon à coke australien plus de 200 dollars.

C'est le pragmatisme qui l'emporte en Chine au sujet des sanctions contre le charbon nord-coréen, des sanctions chinoises à géométrie très variable.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.