Accéder au contenu principal
Priorité santé

Journée mondiale de l'avortement

Audio 49:30
aufeminin.com

L’OMS estime à environ 22 millions le nombre des avortements à risques pratiqués dans le monde chaque année, pour la plupart dans les pays en développement. Les lois restrictives qui contraignent les femmes et les jeunes filles à recourir à des avortements à risque entraînent 47 000 décès, et plus de 5 millions de cas de complications. Les avortements à risque sont l’une des principales causes de mortalité pour les jeunes filles de 15 à 19 ans, dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Comment garantir une prise en charge satisfaisante, lors d’un avortement ou de grossesses non désirées ?

Publicité

•    Dr Nathalie Trignol-Viguier, médecin généraliste de formation, praticienne hospitalière et médecin référent du Centre d'Orthogénie du CHU de Tours et membre du Bureau de l'ANCIC (Association nationale des centres d'interruption de grossesse et de contraception).
•    Christine Mauget, responsable des questions internationales au Bureau national du Planning familial
•    Dr Lise-Marie Déjean, ex-ministre à la condition féminine en Haïti et membre de l'ONG Solidarité des Femmes Haïtiennes (SOFA).
 

La campagne de sensibilisation contre l'avortement illégal du Planning Familial

  • En savoir plus:

Blog Je vais bien, merci

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.