Accéder au contenu principal
7 milliards de voisins

Le RDV des tchatcheuses !

Audio 49:30
Emmanuelle Bastide et les tchatcheuses.
Emmanuelle Bastide et les tchatcheuses. RFI/Cécile Lavolot

Chaque mois, trois femmes journalistes de trois continents commentent l’actualité de leur choix. 

Publicité

- Vaiju Naravane, journaliste indienne indépendante

- Vibeke Knoop Rachline
, journaliste norvégienne pour AftenPosten

- Paola Martinez Infante, journaliste chilienne indépendante.

Et un reportage de Charlie Dupiot : en Ethiopie, les femmes potières sont maudites, parfois même vues comme des sorcières, vous allez comprendre pourquoi...
Un atelier leur a ouvert ses portes, à Addis-Abeba la capitale. C'est l'atelier Muya, qui veut dire «talent» en amharique, la langue la plus parlée du pays. Il a été cofondé par un Français, ancien prof de dessin, Jacques Dubois, installé en Ethiopie depuis près de cinquante ans. La vingtaine de potières qu'il emploie viennent de Kechene, un village sur les hauteurs d'Addis, où l'art de mouler la terre se transmet de mère en fille... Charlie Dupiot a visité ce refuge où, penchées en avant, les mains habiles et l'air très concentré, ces femmes damnées retrouvent leur dignité.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.