Accéder au contenu principal
Grand reportage

Chine: de l’usine du monde vers un laboratoire de l’économie verte?

Audio 19:30
Pékin noyée dans un épais brouillard de pollution.
Pékin noyée dans un épais brouillard de pollution. REUTERS/Jason Lee

Dans le cadre de l’accord de Paris signé lors de la conférence sur le climat en décembre dernier, la Cop21, la Chine s’est engagée à inverser la courbe de ses émissions d’ici à 2030. Un changement de cap important car, jusque-là, le plus grand pays pollueur du monde avait toujours mis en avant son statut de pays en développement pour justifier son peu d’entrain pour lancer la transition vers une économie plus respectueuse de l’environnement. Aujourd’hui, l’usine du monde serait-elle en train de devenir le laboratoire du monde pour la croissance verte ? La Chine, poussée par une population exaspérée par la pollution, tiendra-t-elle ses promesses? Aujourd’hui, l’Empire du Milieu est déjà le plus grand producteur du monde des énergies renouvelables, mais les autorités locales font de la résistance contre cette transition verte.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.