Accéder au contenu principal
Grand reportage

Avorter en Pologne: le parcours de combattante

Audio 19:30
Les Polonaises ont manifesté, le 3 octobre 2016, dans tout le pays lors du «lundi noir» contre la loi sur l'interdiction quasi totale de l'avortement.
Les Polonaises ont manifesté, le 3 octobre 2016, dans tout le pays lors du «lundi noir» contre la loi sur l'interdiction quasi totale de l'avortement. REUTERS/Kacper Pempel

En Pologne, les femmes sont entrées en guerre contre le gouvernement et leur première bataille a été une victoire : la proposition de loi, qui devait mettre fin au droit à l’avortement, a finalement été rejetée.Mais, l’épée de Damoclès pend toujours au-dessus de leurs têtes. Le gouvernement, le plus conservateur que le pays ait eu depuis 1989, est en effet déjà en train de réfléchir à un nouveau projet. Quoi qu'il en soit, aujourd’hui, avorter en Pologne est déjà extrêmement compliqué, le pays étant le troisième en Europe, après Malte et l’Irlande, où la législation est la plus dure. Issue d’un compromis compliqué entre l’Etat et l’Eglise, la loi n’autorise l’IVG que dans 3 cas critiques : viol ou inceste, mise en danger de la vie de la mère et malformations très graves du foetus. Maya Szymanowska est partie suivre ces femmes qui doivent faire un véritable parcours de combattante, si elles veulent recourir à l'IVG.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.