Accéder au contenu principal
L'Afrique en marche

Maroc: centre de formation de Mkansa

Audio 02:19
Au Maroc, le chômage et l'abscence de formation font des ravages chez les jeunes.
Au Maroc, le chômage et l'abscence de formation font des ravages chez les jeunes. Joesboy / Getty Images

Au Maroc, les derniers chiffres du chômage même s’ils sont en recul n’en demeurent pas moins inquiétants pour les jeunes. Un jeune marocain sur 4 ne dispose ni d’emploi ni de formation, en particulier dans les zones urbaines. Dans les quartiers populaires, le chômage laisse souvent place à la violence et la délinquance. Comme alternative à l’école de la rue, l’association « Heure joyeuse » a lancé dans un quartier populaire enclavé de Casablanca, un centre de formation en électricité du bâtiment, l’un des secteurs qui recrutent le plus dans le royaume. Objectif : former des adolescents d’une moyenne d’âge de 17 ans. Depuis 2014, environ 150 jeunes ont passé les portes de ces locaux. Encadrés par des membres de l’association, les enseignants s’attachent au bon suivi des apprentis, lors de leur acquisition de connaissances, mais aussi lors de leurs stages en entreprise. Avec un défi de taille à relever : former à la vie en entreprise des adolescents qui n’ont pour la plupart qu’un très faible niveau scolaire.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.