Accéder au contenu principal
Priorité santé

L'accès à la contraception

Audio 49:30
© allodocteur

A l’occasion de la Journée internationale de la femme, nous parlons de l’accès à la contraception. L’OMS estime à 225 millions le nombre de femmes dans les pays en développement qui souhaiteraient retarder le moment d’avoir un enfant, ou ne plus avoir d’enfants, mais qui n’utilisent aucun moyen de contraception. Comment donner la possibilité à ces femmes d’avoir accès à la contraception ? En quoi la contraception permet-elle d’enrayer la mortalité maternelle et infantile ?

Publicité

Avec :

- Dr Mélanie Horoks, médecin généraliste, responsable du Centre de planification et d'orthogénie de la Maison des Femmes de Saint-Denis en région parisienne

- Dr Sabine Liliou, gynécologue chef du service de Maternité de l'Hôpital de district de Bogodogo à Ouagadougou au Burkina Faso

- Aïssa Maïga, invitée RFI, rédactrice en chef pour la journée. Marraine de l’ONG AMREF

- Henri Leblanc, directeur de l'ONG AMREF France.

Trois jours après sa prise de pouvoir, Donald Trump a signé le décret restaurant le Global Gag Rule qui interdit aux ONG étrangères recevant un financement américain de faire la promotion de l’avortement. Le 2 mars, s’est tenue à Bruxelles la conférence She decides qui a réuni les Etats se mobilisant pour en contrer les effets, et éviter tout recul durable des droits des femmes à travers le monde. L’association Equipop était présente afin de protéger ses projets de planification familiale en Afrique de l’Ouest. Nous en parlons avec Nicolas Rainaud, chargé de plaidoyer pour l’association Equipop.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.