Accéder au contenu principal
Reportage Afrique

Madagascar: le manque de toilettes, une vraie catastrophe sanitaire

Audio 02:17
Alphonsine, la dame pipi des toilettes privées de 3G Hangar.
Alphonsine, la dame pipi des toilettes privées de 3G Hangar. Sarah Tétaud/RFI

A Madagascar, les maladies diarrhéiques sont la deuxième cause de mortalité infantile. En 2013, 14 000 enfants de moins de 5 ans en sont morts. En cause : le manque d’assainissement dans les campagnes et dans les villes… ou plus précisément le manque de toilettes. En 2010, plus de la moitié de la population déféquait encore à l’air libre. Une catastrophe sanitaire, mais aussi une perte économique pour le pays estimée à 103 millions de dollars – soit 5 dollars par personne. Le gouvernement s’est donné comme objectif de supprimer cette pratique d’ici à 2019. Deux ans après le début des premières actions sur le terrain, le bilan s’améliore, mais le chemin à parcourir est encore long.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.