Accéder au contenu principal
Reportage Afrique

Enclave de Ceuta: les migrants réfugiés à Tanger manquent de nourriture (4/5)

Audio 02:03
Le 2 juillet, après un ultimatum de 24 heures adressé par le ministère de l'Intérieur, les forces de police ont ivesti le quartier de Boukhalef, à Tanger, pour une vaste opération d'expulsion de migrants subsahariens.
Le 2 juillet, après un ultimatum de 24 heures adressé par le ministère de l'Intérieur, les forces de police ont ivesti le quartier de Boukhalef, à Tanger, pour une vaste opération d'expulsion de migrants subsahariens. AFP PHOTO / FADEL SENNA

Suite de notre série de reportages sur les migrants entrés à Ceuta, ce petit territoire espagnol situé dans le nord du Maroc. Le mois dernier, plus de 850 personnes ont passé en force les six mètres de grillage qui entourent cette enclave. Mais plusieurs centaines sont restés au Maroc. La plupart se sont repliés vers la grande ville la plus proche, à Tanger. Ils vivent dans des conditions extrêmement précaires, dans un quartier périphérique. L'argent est rare et sert en priorité à payer les loyers. Et souvent, les migrants ont beaucoup de mal à trouver de quoi se nourrir.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.