Accéder au contenu principal
Reportage culture

Documentaire: «Istiyad Ashbah» de Raed Andoni diffusé au festival «Cinéma du réel»

Audio 02:14
Image tirée du documentaire «Istiyad Ashbah», de Raed Andoni.
Image tirée du documentaire «Istiyad Ashbah», de Raed Andoni. DR

C’est une expérience cinématographique étonnante sur le traumatisme d’ex-détenus palestiniens en Israël, qui est présentée ces jours-ci au festival de documentaires « Cinéma du réel » à Paris. Istiyad Ashbah ou « La chasse aux fantômes » du Palestinien Raed Andoni a remporté le prix du meilleur documentaire à la Berlinale, le mois dernier. Le réalisateur consacre un documentaire expérimental à la question des prisonniers politiques palestiniens. Durant quarante jours, il a réuni autour de lui d’ex-détenus, tout comme lui, pour recréer de toutes pièces un célèbre centre d’interrogatoire israélien afin de leur faire rejouer leur propre rôle, ou celui de leurs geôliers. Une véritable thérapie collective filmée, qui plonge le spectateur dans la réalité du conflit israélo-palestinien au travers de ces personnages que l’on voit peu à peu se libérer de ce lourd passé.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.