Accéder au contenu principal
Atelier des médias

«Steak Machine»: un journaliste dans la peau d’un employé d’abattoir breton

Audio 49:30
Couverture de « Steak Machine » aux éditions Goutte d’or.
Couverture de « Steak Machine » aux éditions Goutte d’or. © éditions Goutte d’or

Cette semaine, nous explorons un nouveau format : une émission où un journaliste revient sur une de ses enquêtes et nous en raconte les coulisses. Notre narrateur est le journaliste Geoffrey Le Guilcher. Il nous décrit son enquête en immersion dans un abattoir breton, histoire qu’il a racontée dans un livre, Steak Machine.(Rediffusion du 10 mars 2017).

Publicité

Au-delà des vidéos d’animaux abattus sauvagement qui circulent sur internet et dans les médias, le journaliste s’interroge : qui sont ces hommes qui travaillent dans les abattoirs ? Prennent-ils l’habitude de tuer ? Ou encore : « combien d’entre eux commettent des violences ? Comment vivent-ils leur danse quotidienne avec la faucheuse ? Méritent-ils la haine publique ? »

Dans la lignée des « gonzos » et des journalistes infiltrés, Geoffrey Le Guilcher endosse l’habit d’ouvrier, dissimulant son identité pour raconter une expérience à la première personne. Il devient Albert pendant quarante jours, un de ces « hommes en combinaison tachée de sang ». Il travaille en cadence à « la chaîne-bœuf ». Dans l’abattoir qu’il a rebaptisé Mercure pour préserver l’anonymat de ses collègues, Geoffrey Le Guilcher découvre un endroit où l’on cache la mort « derrière un mur ». Un lieu clos qui raconte notre monde comme nul autre.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.