Accéder au contenu principal
Reportage international

Chine: vivre avec la censure

Audio 02:31
Cette photo montre le logo de l'application WhatsApp (C) sur un écran de smartphone à Pékin le 26 septembre 2017. Les autorités chinoises semblent avoir gravement perturbé l'application WhatsApp dans le but de renforcer la censure.
Cette photo montre le logo de l'application WhatsApp (C) sur un écran de smartphone à Pékin le 26 septembre 2017. Les autorités chinoises semblent avoir gravement perturbé l'application WhatsApp dans le but de renforcer la censure. ©NICOLAS ASFOURI / AFP

En Chine, alors que les délégués du 19e Congrès du parti communiste sont réunis dans le Palais du Peuple, les 700 millions d’internautes n’ont qu’à prendre leur mal en patience : les autorités sont aux aguets pour bloquer tout contenu « malveillant » sur la toile. Une censure qui pourrait même devenir la norme. Après des années de tolérance, Pékin a déclaré la guerre aux logiciels anti-censure, les VPN (réseaux virtuels privés) qui permettent de se connecter aux dizaines de milliers de sites bloqués. Chercheurs et entrepreneurs craignent ce nouveau tour de vis.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.