Accéder au contenu principal
C'est pas du vent

1. COP23: l'urgence de s'adapter pour anticiper le pire

Audio 19:30
Frank Bainimarama, président de la COP 23, à Bonn, le 6 novembre 2017.
Frank Bainimarama, président de la COP 23, à Bonn, le 6 novembre 2017. REUTERS/Wolfgang Rattay

La 23ème Conférence des Nations unies sur le climat, présidée par les îles Fidji, s'ouvre dans un contexte lourd : des rapports scientifiques et institutionnels qui démontrent à quel point la mobilisation n’est pas à la hauteur, et des catastrophes naturelles qui s'enchaînent. Voilà pourquoi l’adaptation aux conséquences des changements climatiques va être le mot clé de cette COP23. 

Publicité

Invitées :
- Agathe Euzen, directrice adjointe scientifique à l’Institut écologie et environnement du CNRS et Bettina Laville, présidente du Comité 21, coordinatrices de l'ouvrage collectif L’adaptation au changement climatique, une question de sociétés aux éditions du CNRS.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.