Accéder au contenu principal
7 milliards de voisins

Bidonvilles et zones non-loties: détruire ou aménager?

Audio 49:30
Bidonville de Kibera.
Bidonville de Kibera. © RFI / Laure Broulard

Townships, favelas, slums, villas miseria ou bidonvilles… tous ces termes désignent aux quatre coins du monde une même réalité, celle d’habitats sommaires érigés en plein cœur des villes ou en périphérie sans aucun contrôle des autorités. Ce phénomène s’accroît. En Afrique, par exemple, on estime que près de 60% des citadins vivent dans ces agglomérations. Un chiffre qui a doublé depuis les trente dernières années. Comment endiguer la prolifération de ces abris de fortune ? Peut-on aménager et restructurer ces zones précaires censées être temporaires ? Comment améliorer les conditions de vie de ses habitants ?

Publicité

Léandre Guigma, architecte-urbaniste, fondateur et cogérant de l'Agence Perspective

Jérôme Chenal, urbaniste de la planification, architecte travaille sur les zones urbaines et la planification, conseiller d'États africains sur les questions d'urbanisme

Benjamin Michelon, socio-urbaniste au groupe Huit, professeur associé à l'école d'urbanisme de Paris, auteur de « Douala et Kigali, villes modernes et citadins précaires en Afrique », aux éditions Karthala.

Et le reportage de Laure Broulard sur le bidonville de Kibera.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.