Accéder au contenu principal
Géopolitique, le débat

Trump et Jérusalem: quelles conséquences pour le processus de paix?

Audio 49:30
Manifestation de Palestiniens à Gaza contre la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël, le 7 décembre 2017.
Manifestation de Palestiniens à Gaza contre la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël, le 7 décembre 2017. REUTERS/Mohammed Salem

Il y a dix jours, Donald Trump a reconnu la ville trois fois sainte comme étant la capitale d’Israël, s’attirant la réprobation de toute la communauté internationale et la colère du monde arabe. Qu’est-ce que cette annonce du président américain change pour les Palestiniens ? Se dirige-t-on vers une troisième Intifada comme le Hamas l’appelle de ses vœux ? Pourquoi Donald Trump a-t-il agi de la sorte ? Est-ce le coup de grâce pour un processus de paix déjà bien mal en point ?

Publicité

Pour en parler :
- Jean-Paul Chagnollaud, président de l’IREMMO (Institut de Recherche et d'Études Méditerranée Moyen-Orient) et de la revue Confluences Méditerranée, auteur de « Israël/Palestine : la défaite du vainqueur », paru en mai 2017, aux éditions Actes Sud. (en studio)
- Vincent Lemire, historien et professeur à l’Université Paris-Est, et auteur de « Jérusalem. Histoire d’une ville-monde » aux éditions Flammarion (en studio)
- Frédérique Schillo, chercheuse en Histoire et spécialiste d’Israël, auteure de «La politique française à l'égard d'Israël», publié chez André Versaille (au téléphone de Jérusalem).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.