Accéder au contenu principal
En sol majeur

Beate et Serge Klarsfeld

Audio 49:30
Beate et Serge Klarsfeld, lors de l’ouverture du procès de Cologne contre Lischka, Hagen et Heinrichsohn. Allemagne, le 23 octobre 1979.
Beate et Serge Klarsfeld, lors de l’ouverture du procès de Cologne contre Lischka, Hagen et Heinrichsohn. Allemagne, le 23 octobre 1979. (c) Picture Alliance

Ils sont entrés ensemble dans le dictionnaire, comme ils sont entrés ensemble dans l’Histoire. Serge et Beate Klarsfeld : un couple, une association, un tandem qui a fait trembler la justice et réveiller l’amnésie. D’un côté, Beate, née en Allemagne d’un soldat de la Wehrmacht ; de l’autre, Serge, né en Roumanie et dont le père mourra à Auschwitz-Birkenau. D’un côté, un juif ; de l’autre, une non-juive qui, sur les ruines du XXème siècle, mettent leur vie ensemble au service de la vérité historique en traînant les anciens nazis devant les tribunaux. C’est donc un En Sol Majeur un peu spécial aujourd'hui, avec la présence d’un couple icône, qui les dépasse peut-être un peu d’ailleurs... leur histoire et leur combat pour la paix et la justice est à feuilleter, en ce moment, sous forme d’exposition au Mémorial de la Shoah à Paris, sous le titre Beate et Serge Klarsfeld, les combats de la mémoire (1968-1978).Pour en savoir plus→ L'ouvrage Mémoires, paru chez Fayard→ Le film documentaire Serge et Beate Klarsfeld, Guérilleros de la Mémoire d'Elisabeth Lenchener.

Publicité

Les choix musicaux de Beate et Serge Klarsfeld

Mozart Concerto pour piano nº 23 en la majeur

Marlène Dietrich Wenn die Soldaten

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.