Accéder au contenu principal
Carrefour de l'Europe

Le traité de l’Elysée ou le début de l’intime relation franco-allemande

Audio 49:17
Le 22 janvier 1963, le Général de Gaulle et le Chancelier Adenauer signaient le traité de l'Elysée.
Le 22 janvier 1963, le Général de Gaulle et le Chancelier Adenauer signaient le traité de l'Elysée. AFP/Archives

Le 22 janvier 1963, Charles de Gaulle et Konrad Adenauer signaient, au palais de l’Elysée, le traité d’amitié franco-allemand d’où son nom « traité de l’Elysée ». Sa valeur est essentiellement symbolique, il met fin solennellement à un siècle de rivalités diplomatiques et guerrières. Mais au-delà des mots, le traité de l’Elysée instaure une relation intime entre les deux pays qui a permis à l’Union européenne de se construire pas à pas. Et ce n’est pas un hasard si on évoque régulièrement le couple franco-allemand, il a connu des fortunes diverses en 55 ans de vie commune, mais Angela Merkel à Berlin et Emmanuel Macron à Paris entendent bien lui donner une seconde jeunesse. Symboliquement, une nouvelle fois, le lundi 22 janvier 2018, les députés français et allemands approuveront une résolution commune à l’Assemblée comme au Bundestag, invitant à développer encore le partenariat franco-allemand.

Publicité

Avec :
- Hélène Miard Delacroix, professeure à Sorbonne-Universités.
→ Plus d’infos : ici
- Christian Lequesne, professeur à Sciences-po Paris.
→ Plus d’infos : ici
- Mechthild Gilzmer, professeure de Civilisation française à l’Université de la Sarre. En ligne de Sarrebruck.
→ Plus d’infos : ici
- Rhea Ravenna Sohst, ex-étudiante en Sciences politiques d'un cursus bilingue.

L'OFAJ, l'Office franco-allemand pour la jeunesse a vu le jour en 1963 avec le traité de l'Elysée.

Avec le + de Maria Afonso et Carole Lyon de Courrier International.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.