Accéder au contenu principal
Vous m'en direz des nouvelles !

Joost Swarte, au clair de la ligne

Audio 49:30
Affiche de l'exposition Alix, l'art de Jacques Martin qui fête ses 70 ans au Festival International de Bande Dessinée d'Angoulême.
Affiche de l'exposition Alix, l'art de Jacques Martin qui fête ses 70 ans au Festival International de Bande Dessinée d'Angoulême. Crédits: Jacques Martin/Casterman

Bienvenue à Angoulême, où vient de s’ouvrir le 45ème Festival international de la bande dessinée. Comme tous les ans, les lecteurs de 7 à 77 ans et les héros en tous genres, s’invitent dans les rues de la ville, et dans les lieux permanents ou temporaires, dédiés au 9ème art. Car on ne le dira jamais assez, il y a bien un art de la bande dessinée qui se construit, et se transmet au gré des styles et des époques.Pour nous accompagner dans ce voyage stylistique, le dessinateur néerlandais Joost Swarte, qui a forgé l’expression « ligne claire » autour de l'oeuvre d’Hergé, le créateur de Tintin. Sa notoriété internationale se nourrit également de ses dessins pour un magazine américain de référence, le New-Yorker. Il publie chez Dargaud son New-York Book.Romain Brethes est l’un des commissaires de l’exposition Alix, l’art de Jacques Martin, à visiter à la Cité Internationale de la Bande dessinée et de l’image. Le légendaire et intrépide Alix fête, cette année, ses 70 ans!Lucas Harari, jeune et très prometteur dessinateur, présente L’Aimant, une histoire sombre et fantastique, parue aux éditions Sarbacane. Hommage dessiné au célèbre architecte suisse Peter Zumtho, lauréat du prix Pritzker 2009, et de son chef-d’œuvre les thermes de Vals en Suisse.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.