Accéder au contenu principal
Invité Afrique soir

Le G5 Sahel toujours à la recherche de financements

Audio 02:31
Le président du Niger, Mahamadou Issoufou, prononce un discours lors d'un sommet du G5 Sahel à Niamey, Niger, le 6 février 2018.
Le président du Niger, Mahamadou Issoufou, prononce un discours lors d'un sommet du G5 Sahel à Niamey, Niger, le 6 février 2018. BOUREIMA HAMA / AFP

La recherche de financement, c’est une des préoccupations des chefs d’Etat du G5 Sahel pour assurer un fonctionnement pérenne de l’organisation. Ce matin le président malien IBK a rappelé qu’à ce stade, le compte n’y était pas. 294 millions d’euros seulement ont été mobilisés sur les 450 qu’attendent les pays membres du G5. Pourquoi l’organisation n’attire-t-elle pas plus de fonds ? Pourquoi les partenaires des pays sahéliens sont-ils frileux à investir dans la force du G5 ?Notre journaliste a posé ces questions à Mathieu Pellerin, chercheur au Centre Afrique de l’IFRI, l’institut français pour les relations internationales.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.