Accéder au contenu principal
Géopolitique, le débat

Les opérations de maintien de la paix, la bonne conscience de l’ONU?

Audio 49:30
La Monusco, la Mission des Nations unies en République démocratique du Congo, est l’une des quinze missions onusiennes. Ici à Butembo, dans le Nord Kivu, le 22 février 2018.
La Monusco, la Mission des Nations unies en République démocratique du Congo, est l’une des quinze missions onusiennes. Ici à Butembo, dans le Nord Kivu, le 22 février 2018. © MONUSCO

Carence de commandement, faible combativité, activité complexe, mal aimée et menée au rabais. Les maux qui accablent les opérations de maintien de la paix des Nations unies sont identifiés dans un rapport au vitriol rendu public, il y a quelques semaines, à New York. Regard sur la nécessité d'une refonte des modalités opérationnelles afin de rendre plus efficaces les missions onusiennes. Il y en a quinze actuellement, dont huit en Afrique.

Publicité

Invités :

- Alexandra Novosseloff, chercheure invitée à l'International Peace Institute de New York. Chercheure-associée au Centre Thucydide de l'Université de Paris 2 Panthéon Assas. Auteure de Le Conseil de sécurité des Nations unies. Entre impuissance et toute puissance, CNRS éditions.

- Jean-Marc de La Sablière, ambassadeur de France. Ancien représentant permanent de la France au Conseil de sécurité de l'ONU. Enseignant à Sciences Po en charge du séminaire sur le Conseil de sécurité. Auteur de Indispensable ONU, éd. Plon.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.