Accéder au contenu principal
Invité Afrique soir

Lutte contre la déforestation en RDC: un risque de déplacement des populations

Audio 02:47
Forêt primaire humide en République démocratique du Congo.
Forêt primaire humide en République démocratique du Congo. Photo by DeAgostini/Getty Images

En RDC, les efforts internationaux pour lutter contre la déforestation menacent les peuples autochtones voir alimentent les conflits entre les communautés locales qui vivent dans ces forêts. C'est l'une des principales conclusion d'une étude de chercheurs sur un projet de préservation de la forêt en République democratique du Congo. Ce projet se veut un modèle pour d'autres pays, mais selon l'ONG Itinitative des droits et ressources, dans l'immédiat il alimente surtout des conflits au sein des communautés qui vivent dans ces forêts. Pour en parler, Marine Gauthier, spécialiste du droit des communautés locales membre de l'ONG l'initiative droits et ressources, est notre invitée.

Publicité

« De nombreux bailleurs (la France, l'Angleterre, la Norvège, les Etats-Unis) sont tous prêts à investir pour sauver les forêts. Cette opportunité, il faut l'utiliser pour avoir une approche plus ambitieuse et nouvelle du développement, où on met les communautés au centre du développement, où on écoute les communautés et où on sécurise leurs droits. Toutes les études prouvent que quand les droits de ces communautés sont sécurisés, il sont plus à même de protéger la forêt. »

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.