Accéder au contenu principal
Chronique transports

Concurrence du rail en Allemagne: bilan contrasté

Audio 04:48
Depuis 2005, c'est la compagnie privée qui assure la desserte régionale au nord de Berlin. Les concurrents privés de la Deutsche Bahn détiennent désormais 25% du trafic régional.
Depuis 2005, c'est la compagnie privée qui assure la desserte régionale au nord de Berlin. Les concurrents privés de la Deutsche Bahn détiennent désormais 25% du trafic régional. ©NEB, Bedeschinski

Alors que les cheminots français poursuivent leur mouvement de grève perlée contre la réforme de la SNCF, d'autres pays européens ont déjà mis en oeuvre l'ouverture à la concurrence pour le transports des voyageurs. Exemple en Allemagne. Deborah Berlioz

Publicité

Au début des années 90, le transport ferroviaire allemand était en plein marasme : désaffection des passager, dette colossale de la Deutsche Bahn. Le pays entame donc une ambitieuse réforme du rail en 1994. Elle transforme la compagnie nationale en une société anonyme publique, et surtout, elle ouvre les chemins de fers à la concurrence. Vingt-quatre ans plus tard, le bilan est contrasté.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.