Accéder au contenu principal
Invité Afrique soir

Burundi: «Large campagne d’intimidation pour ceux qui sont contre le référendum»

Audio 02:26
Pierre et Denise Nkurunziza, le 13 octobre 2017, à Bujumbura.
Pierre et Denise Nkurunziza, le 13 octobre 2017, à Bujumbura. STR / AFP

Au Burundi, le référendum constitutionnel a lieu le 17 mai. Si le « oui » l'emporte, le président Nkurunziza aurait la possibilité de rester au pouvoir jusqu'en 2034. Pour l'opposition et les ONG, le problème ne se résume pas à l'accès aux médias. Les associations locales et internationales dénoncent aussi le fait que le pouvoir burundais n'a toujours pas publié officiellement le texte du projet de Constitution ni la question qui sera soumise aux électeurs dans 10 jours. On en parle avec Florent Geel, responsable Afrique à la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme, la FIDH.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.