Accéder au contenu principal
Reportage international

Après la «révolution de velours» arménienne, le Haut-Karabakh entre espoir et inquiétude

Audio 02:45
Dès le lendemain de sa désignation par le Parlement arménien, Nikol Pachinian s’est rendu dans le Haut-Karabakh, le 9 mai 2018..
Dès le lendemain de sa désignation par le Parlement arménien, Nikol Pachinian s’est rendu dans le Haut-Karabakh, le 9 mai 2018.. AFP/Karen Minasyan

Nous vous emmenons ce matin dans le Haut-Karabakh. Ce petit territoire coincé entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie a déclaré son indépendance en 1991, mais la communauté internationale ne l’a jamais reconnu et considère que cette région peuplée majoritairement d’Arméniens appartient toujours à l’Azerbaïdjan. C’est là-bas que s’est rendu Nikol Pachinian, le nouveau Premier ministre arménien, pour son premier déplacement officiel. Une visite hautement symbolique pour l’ancien journaliste, élu après trois semaines de contestation pacifique.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.