Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Affaire Boris Becker: «Prendre une photo avec le président ne donne droit à rien»

Audio 03:40
Le président centrafricain Faustin Archange Touadéra et l'ancien joueur de tennis professionnel Boris Becker, le 27 avril 2018.
Le président centrafricain Faustin Archange Touadéra et l'ancien joueur de tennis professionnel Boris Becker, le 27 avril 2018. AFP/Irle Moser Rechtsanwalte

L’affaire fait jaser à Bangui et en Europe. Boris Becker et son vrai-faux passeport diplomatique centrafricain. Depuis avril dernier, Boris Becker affirme avoir été nommé par le président Touadéra « Attaché de la RCA auprès de l’Union européenne, pour les affaires culturelles, humanitaires et sportives ». Or, poursuivi par la justice britannique, le champion de tennis a invoqué le 14 juin l’immunité diplomatique pour tenter de mettre fin à la procédure de faillite ; brandissant d’ailleurs un passeport diplomatique. « Ce passeport est un faux » explique le ministre centrafricain des Affaires étrangères Charles Armel Doubane. Même son de cloche du côté de la présidence centrafricaine où on dément toute nomination de Boris Becker à un quelconque poste diplomatique. Le porte-parole de la présidence centrafricaine Albert Yaloké Mokpeme répond aux questions de Pierre Pinto.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.