Accéder au contenu principal
Orient hebdo

Les bidounes du Koweït, étrangers dans leur propre pays

Audio 19:30
Manifestation de Bidounes à Soulaibiya, à 25 kilomètres au sud-ouest de la capitale, Koweït City, le 19 février 2011.
Manifestation de Bidounes à Soulaibiya, à 25 kilomètres au sud-ouest de la capitale, Koweït City, le 19 février 2011. AFP/Yasser Al-Zayyat

Ils sont un peu plus de 100.000 au Koweït, mais on en trouve aussi en Arabie saoudite et dans les Emirats. Les bidounes sont apatrides dans leurs pays respectifs, car ils ont souvent été oubliés, lors des recensements qui ont suivi les indépendances. Ils sont désormais marginalisés, voire instrumentalisés comme, par exemple, dans la lutte contre l’Etat islamique.Avec Claire Beaugrand, chercheuse au Centre d’études du Golfe à l’Université d’Exeter, en Grande-Bretagne.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.