Accéder au contenu principal
Lignes de défense

Vers un sursaut de la Force conjointe du G5?

Audio 02:29
Un soldat de l'armée malienne garde l'entrée du G5 Sahel, le 30 mai 2018.
Un soldat de l'armée malienne garde l'entrée du G5 Sahel, le 30 mai 2018. AFP/Sebastien Rieussec

Le terrorisme a encore frappé au Mali la semaine passée, avec plusieurs attaques visant la force Barkhane et la Force conjointe du G5 Sahel. Ces attaques ont fait 7 morts et une trentaine de blessés au total, dont 4 militaires français qui ont dû être évacués en urgence. Dans le même temps à Paris, le ministère des armées rappelle que 120 terroristes ont été tués ou faits prisonniers depuis le début de l’année dont plusieurs chefs de très hauts rangs, sans donner plus de précisions sur leurs fonctions ou leur identité. Toutefois, l’attaque contre le poste de commandement de la force régionale du G5 à Sévaré est venue semer le doute l’efficacité du dispositif militaire censé « prendre le relais » de l’opération Barkhane au Sahel et au Sahara.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.