Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

Suède: l’extrême droite en route vers le pouvoir

Audio 19:30
Jimmie Åkesson en campagne pour ces législatives à Landskrona en Suède.
Jimmie Åkesson en campagne pour ces législatives à Landskrona en Suède. AFP Photos/TT News Agency/Johan NILSSON

La progression est claire. Depuis quelques années, l’extrême droite gagne du terrain sur le Vieux Continent, quand elle ne gagne pas, carrément, des élections grâce à des coalitions comme en Autriche ou en Italie.Un autre pays pourrait bien basculer le week-end prochain : la Suède. Pourtant sur le papier, le pays va bien. Mais les divisions au sein de la société n’ont jamais été aussi flagrantes, au terme d’une campagne dominée par les thèmes de l’immigration, de l’insécurité et des défaillances de l’État-providence. En 2014 et 2015, le petit royaume a reçu 250 000 demandeurs d’asile – un record en Europe, proportionnellement à la population du pays. A 2 jours des élections, les Démocrates de Suède – aux racines néonazies – sont donnés à 20 % des intentions de vote. Leur leader, Jimmie Åkesson, est en tournée dans le pays. A Landskrona, dans le sud du pays, Anne-Francoise Hivert.

Publicité

En Italie, l’extrême droite (la Ligue) est déjà au pouvoir en coalition avec les populistes de M5S. Encouragé par les sondages, Matteo Salvini, le ministre de l’Intérieur et vice-président du Conseil a donc les mains libres pour poursuivre sa politique anti-immigration. Prochaine étape : Tripoli en Libye, où il souhaite se rendre, malgré les combats actuels, afin de définir des ports où renvoyer les migrants. Une déclaration polémique, comme il en a l’habitude... mais toujours aussi soutenu par ses sympathisants. A Capriata d’Orba, un fief de la Lega, Cécile Debarge.

Matteo Salvini, le vice-président du conseil italien poursuit sa politique brutale contre les migrants. Ici à Capriata d’Orba.
Matteo Salvini, le vice-président du conseil italien poursuit sa politique brutale contre les migrants. Ici à Capriata d’Orba. RFI/Cécile Debarge

Rien de plus facile aujourd’hui que d’utiliser un des vélos en libre-service dans les grandes villes européennes. Mais une nouvelle génération, venue d’Asie, a débarqué à Vienne : des bicyclettes « sans station », que l’on peut louer et rendre à n’importe quel endroit. Sauf que ce modèle ne fonctionne pas. Céline Béal.

Sortir à Leeuwarden aux Pays-Bas, capitale européenne de la culture. Pour l’occasion, des artistes ont décidé de donner un nouveau souffle aux paysages singuliers de la région, marqués par la longue digue de la mer des Wadden. Avec d’étonnantes créations. Antoine Mouteau.

Maquette du projet de la sculpture gigantesque de la digue de femme, qui a pris du retard.
Maquette du projet de la sculpture gigantesque de la digue de femme, qui a pris du retard. Sense of place.eu

Le choix musical de Vincent Théval. La très rare norvégienne Anja Garbarek (fille du jazzman Jan Garbarek) pour son nouvel album concept The Road Is Just A Surface (Confessional Memoirs).

Anja Garbarek pour son projet The Road Is Just A Surface.
Anja Garbarek pour son projet The Road Is Just A Surface. Photo Facebook d'Anja Garbarek

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.